Connexion
Mot de passe oublié

News

Bienvenue au Club de l'Arégeois Gaston Phoebus

Par , le dans Racine - Aucun commentaire
Bienvenue au Club de l'Arégeois Gaston Phoebus
Le "club de l'Ariégeois Gaston Phoebus" est une association à but non lucratif régie par la loi du 1er juillet 1901. Elle sollicite l'affiliation à la Société Centrale Canine et l'agrément par le ministère de l'agriculture pour définir les règles techniques de qualification des animaux au livre généalogique de l'espèce Canine et assurer la direction de l'élevage de chiens ariégeois en accord avec la Société Centrale Canine.

Ce site internet vous offre de nombreuses possibilités et vous informe de toutes les activités du club.

L'inscription au site est gratuite et vous apporte de nombreux avantages. Vous pouvez également venir sur notre forum donner votre avis ou participer aux discussions.


Quelques mots sur le Club Gaston-Phoebus…..

L’association "club de l'Ariégeois Gaston Phoebus" est centré sur un point commun, partagé par ses adhérents …. L’Ariégeois.

Nous aimons le chien ARIEGEOIS, sa chasse et voulons agir dans son intérêt.

Le Club Gaston Phoebus est une association dynamique, chaleureuse, conviviale, qui contribue à la progression de la race ariégeoise et qui rassemble tous les utilisateurs et éleveurs. Tous ont leur place dans notre association sans discrimination.

L’utilisation sur le terrain, au travers du standard de travail, reste et doit être le lien majeur qui nous unie et la sélection autour du standard de conformité doit nous permettre de sélectionner et promouvoir l’Ariégeois « BON ET BEAU ».

Tout au long de la saison, le club organise diverses manifestations telles que les expositions canines, rencontres aux chiens courants, épreuves de travail….. Toutes ces rencontres sont l’occasion de renouer des liens et des contacts entre nous. Elles permettent également de pouvoir apprécier la qualité du cheptel Ariégeois.

Le club GASTON PHOEBUS c’est surtout un état d’esprit amical et convivial empreint de partage qui réunit tous les passionnés accès sur le chien Ariégeois et sa sélection.

EXPOSITION VILLENEUVE SUR LOT

Par , le dans Racine - Aucun commentaire
EXPOSITION VILLENEUVE SUR LOT
Notre rassemblement Gaston Phoebus nous amènera cette année à VILLENEUVE SUR LOT, au Parc des Expositions - - Avenue de Fumel. L'ensemble du comité espère vivement la participation du plus grand nombre d’adhérents afin de faire de ces journées un moment de convivialité, de partage et de représenter la race Ariégeoise de manière signifiante.

Afin de permettre votre inscription à l'exposition, vous trouverez ci-après la feuille d'engagement à télécharger. Vous avez également la possibilité de vous engager par Internet sur le site http://cedia.fr/ (paiement sécurisé).
VOUS AVEZ JUSQU'AU 2 MAI POUR RENVOYER VOS ENGAGEMENTS
Pour tous renseignements vous pouvez vous adresser à :
Mr Jean-Philippe LABOULBENE 06 07 55 91 90

LES COMPTES RENDUS DELA COUPE DE FRANCE

Par , le dans Racine - Aucun commentaire
LES COMPTES RENDUS DELA COUPE DE FRANCE
Messieurs Cal et Albinelli ont découplé les à 9h40 au lieu-dit Cacaragne 8 Ariégeois dans le bon modèle.
Dès le découplé, les chiens en connaissance d'une voie et empaume une voie de rapprocher de 50 mètres environ. Le lièvre s'est dérobe ils ont quelques difficultés à le poursuivre. Un forlonger s'ensuit bien travaillé par l'ensemble du lot jusque dans le labouré, puis un debout bien mené par l'ensemble de la meute.
Ils passent dans le blé, des betteraves traversent de nombreuses routes sans défauts et difficultés. Le lièvre se fait battre dans les ronces où tous les chiens travailleront avec beaucoup d'application.
La meute chasse jusqu'à la fin du temps imparti malgré les ruses du lièvre.
On a pu apprécier une très belle poursuite !


Messieurs Faramond, Carayon et Quentin ont découplé à 10h au lieu Charron 8 Ariégeois d'un très bon modèle.
Dès le découplé, les chiens quêtent en direction du bois. Dans le bois un court rapproché s'engage et le lièvre est lancé. Une menée s'engage difficilement en direction de la digue et revient au lancé où un défaut se produit. Uns des conducteurs voit animal de chasse et met les chiens à la voie. La menée vive et criante reprend, plusieurs défauts sont bien relevés par les chiens en particulier Iris et Harold.
La menée part en direction du Teil où deux chevreuils viennent taper aux chiens qui les respectent et au même moment le lièvre est relancé.
La menée est toujours vive et se poursuivra jusqu'à la fin du temps imparti.
On a pu remarquer l'activité d’IO. On a pu apprécier une conduite sobre


Monsieur Sebastien Brun a découplé à 11h20 au lieu-dit 3 Vents 8 Ariégeois d’un très bon modèle.
Dès le découplé, les chiens quêtent activement. Ils ont à plusieurs reprises connaissance de voies qu'ils ne pourront pas exploiter.
Le conducteur décide d'aller au bois où les chiens ont connaissance d'une voie qu’ils exploitent avec beaucoup d'application. Un court rapprocher bien construit par l'ensemble du lot s’engage et abouti à un lancé vif et franc.
Une menée vive et criante s'ensuit où multiples balancés sont toujours bien relevés malgré les diverses ruses du lièvre.
La meute chasse jusqu'à la fin du temps imparti à un rythme très soutenu.
On a pu remarquer un très bon état d'esprit du conducteur et des chiens bien dans le style inhérent à la race.


Messieurs Jean Luc André et Louis Cayla ont découplé à 14h05 au lieu-dit Castéras 8 Ariégeois d’un bon modèle.
Dès le découplé les chiens ont connaissance de voies qu’ils n'exploiteront pas.
Les conducteurs et les chiens fouleront un long moment. Les chiens ont connaissance et empaument difficilement la voie d'un lièvre dérobé. La meute et les conducteurs travaillent avec application. Plusieurs balancés seront bien relevés par l'ensemble du lot. Un juge voit le lièvre doubler sa voie où se produit qui produira un défaut. 3 chiens Eddy, Havane et Gailla relèvent le défaut et mènent seuls. Malgré l'insistance et la ténacité des conducteurs le reste de la meute ne pourra pas rallier avant la fin du temps imparti.
On a pu remarquer un bon état d'esprit des conducteurs.


Messieurs Mathieu et Alain NICOLAS ont découplé à 16h10 au lieu-dit Le Teil 8 Ariégeois dans le bon modèle.
Dès le découplé, les conducteurs tirent les chiens vers le bois. Les chiens ont connaissance de voie et un chien empaume la voie d'un lièvre debout.
Sous l'impulsion des conducteurs le reste de la meute rallie, les chiens bouclent vers la route où un défaut se produit. Gala relève le défaut et la menée reprend. Les chiens repartent en direction d'un parc à mouton où plusieurs balancés se produisent du notamment par la clôture.
Les chiens reprennent la voie en direction des serres, traversent une haie. Un nouveau défaut se produit, la meute travaille le défaut, se dirige vers la haie au-dessus de la route et un autre lièvre est lancé.
Les chiens monte dans un labouré où un défaut est relevé les chiens mènent jusqu'à la fin du temps imparti.
On a pu apprécier une conduite sportive


Monsieur Pierre Caillol a découplé à 16h10 au lieudit Les compagnous du bas, 6 Ariégeois d’un bon modèle.
Dès le découplé, les chiens quêtent en direction de l'étang. Le conducteur voit un lièvre se dérober et décide de mettre les chiens à la voie. Immédiatement les chiens reconnaissent et une menée vive et criante s'engage, celle-ci monte en direction de la route, saute celle-ci et continue en direction de Bordenave.
Plusieurs défauts et balancés seront relevés par les chiens jusqu'au hameau où un défaut se produit aux chevaux. Malgré l'insistance du conducteur et des chiens celui-ci ne sera pas relever.
On a pu remarquer un très bon état d'esprit du conducteur qui pour la sportivité préféra remettre ses chiens sur un lièvre dérangé par un juge.


Monsieur Loupias et Bertrand ont découplé à 8h05 au lieu-dit L’église de Castéras 8 Ariegeois d’un bon modèle.
Dès le découplé, les chiens ont connaissance de voies de nuit qu’ils ne pourront pas exploiter. Les conducteurs décident de reprendre leurs chiens et changent de direction. La meute empaume la voie d'un lièvre, entame un rapproché d'environ 300 mètres. Se produit un défaut les chiens font l’enceinte et prennent connaissance de la voie d’un lièvre dérobé.
3 chiens l’empaument et l'ensemble de la meute essaie de rallier mais les chiens sont gênés par le grillage.
Ils descendent en direction des serres et tous les chiens rallient au saut du ruisseau Filante retrouve la voie du lièvre dans le labouré et sera rejointe par deux chiens dont Junior.
Il s’ensuit une menée jusqu' au colza où se produit un défaut qui ne sera pas relevé.
On a pu remarquer une conduite sportive et active d'un conducteur dont on aimerait avoir la condition physique à son âge !


Monsieur Grégory Roche a découplé à 9h45 au lieu-dit Pailhole 8 Ariégeois d'un bon modèle.
Dès le découplé, les chiens quêtent en direction du parc de Monsieur Gales. Les chiens ont connaissance de voies quelques récris se font entendre sans pouvoir les exploiter.
Dans le petit bois sous le parc la meute a connaissance d'une voie, immédiatement les chiens empaument la voie du lièvre avec difficulté.
Plusieurs balancés se produisent, on remarque Oscar qui reprend la voie.
La menée reprend difficilement en direction du lancé où Jéricho relève plusieurs fois les défauts.
La meute mène jusqu'à la fin des temps imparti avec difficulté.
On a pu remarquer une conduite sportive.


Monsieur Christian Blanc a découplé à 11h45 au lieu-dit Le Brousat 8 Ariégeois d'un bon modèle.
Dès le découplé, les chiens quêtent en direction du village.
Ils auront connaissance d'une voie le long du ruisseau et un court rapproché s'engage dans le bois. Un lièvre est lancé et la menée ville est criante part en direction de la Chapelle où un défaut se produit à la route et ne sera pas relevé avant la fin des temps imparti.
On a pu apprécier une conduite sobre.


Monsieur Marc Berdinelle a découplé à 8h10 au lieu-dit Les Picondames 8 Ariégeois d'un bon modèle.
Dès le découplé, les chiens quêtent en direction de l'étang. Un lièvre est vu se dérobant, dans un premier temps le conducteur décide de continuer la quête. Au bout de 10 minutes il décide de mettre les chiens à la voie, ils en reconnaissent difficilement. La meute et le conducteur travaillent la voie sans pouvoir avancer.
Le conducteur décide alors de repartir en quête et foule l'enceinte sans parvenir à lancer un autre lièvre.
On a pu apprécier un bon état d'esprit du conducteur.


Monsieur berger et Maurand ont découplé à 14h11 au lieudit bois de la rose 8 Ariégeois un très bon modèle.
Dès le découplé, les chiens quêtent en direction du Bois de la Rose. Dans celui-ci des récris se font entendre sans aboutir.
Les conducteurs et les chiens fouleront l’enceinte sans parvenir à lancer un animal.
On a pu apprécier une conduite très sobre.

RESULTATS COUPE DE FRANCE GASTON PHOEBUS

Par , le dans Racine - Aucun commentaire
RESULTATS COUPE DE FRANCE GASTON PHOEBUS
Le Président et l'ensemble du comité remercient Evelyne et Daniel Galès pour l'organisation de cette Coupe de France ainsi que tous les juges, accompagnateurs, l'AICA du Carla Bayle ainsi que tous les participants à ce beau rassemblement (marcheurs, spectateurs....)

Les résultats :

1er Marc Albinelli et Bernard Cal
2ème Albert Faramond et Jean-Pierre Carayon et Quentin
3ème Sébastien Brun
4ème Jean Luc André et Louis Cayla
5ème Mathieu Nicolas
6ème Pierre Caillol
7ème Jean Paul Loupias
8ème Grégory Roche
9ème Christian Blanc
10ème Marc Berdinelle
10ème Thierry Bergé

Les comptes-rendus et les photos .....bientôt !

JURY COUPE DE FRANCE

Par , le dans Racine - Aucun commentaire
JURY COUPE DE FRANCE
JURY 1
- Jean-philippe LABOULBÈNE
- Éric ANDRÈS
- Mathieu LOUBAT
- Jean-Baptiste BUSOLIN
- Myriam MARTRES

JURY 2
- Pascal VIAL
- Claude SEBE
- Daniel GALÈS
- Gérard GOSSELIN
- Stéphane PEDOUSSAUT

Coupe de France au Carla-Bayle

Par , le dans Racine - Aucun commentaire
Coupe de France au Carla-Bayle
Les qualifiés pour la Coupe de France de Gaston Phoebus sont
Christian Blanc
Jean Paul Loupias
Albert Faramond
Grégory Roche
Mathieu Nicolas
Sébastien Brun
Marc Berdinelle
Jean Luc André
Pierre Caillol
Thierry Bergé
et les tenant du titre Marc Albinelli et Bernard Cal